Puberté: la métamorphose

27 septembre 2021

Comments

Enfants et adolescents

Puberté: la métamorphose
Reportage "ARTE"

Une exploration à fleur de peau de la mutation la plus spectaculaire de la vie humaine : le passage de l’enfance à l’âge adulte. Pendant cette période charnière, le corps change de fond en comble et le cerveau se transforme en un immense chantier…

Insolents, mal élevés, paresseux ou tyranniques : depuis des millénaires, on ne cesse de vilipender des jeunes qui ne respecteraient plus rien. Cela n’est pas près de s’arrêter car la puberté, étape obligée, transforme invariablement les charmants et sages bambins en créatures boutonneuses, lunatiques et rebelles. Et pour cause, pendant cette période charnière, le cerveau se transforme en immense chantier. Alors que de nouvelles connexions neuronales s’établissent, le lobe préfrontal, responsable du contrôle des émotions, est difficilement accessible du fait des « travaux de rénovation » en cours. Résultat, l’apathie peut brutalement laisser place à des crises de larmes ou de colère, et la joie céder au désespoir. Le corps change aussi de manière spectaculaire. Poussée de croissance, barbe naissante et voix qui flanche chez les garçons ; formes qui se dessinent et premières règles chez les filles – le tout guidé par un cocktail explosif d’hormones. À y réfléchir, la puberté est un miracle de la nature. Dans ce documentaire truffé d’informations et d’images étonnantes, on découvre de fascinants faits scientifiques sur les mystères d’une étape cruciale du développement humain.

Réalisation :  Judith König

Pays :  Allemagne

Année :  2016

Related Posts

La pub et les tous petits

La pub et les tous petits

Nos enfants sont exposés quotidiennement à des milliers de publicités (logos, affiches, placements de produits, télé ou radio…). Ces sources d’influence sont très importantes et ont un fort impact sur les enfants, leurs habitudes et leurs désirs. Comment permettre aux...

Squid Game

Squid Game

« Squid Games », la dernière série violente en vogue, passionne les cours d’école. Un phénomène qui ne constitue que la partie émergée de l’iceberg. Car, en quelques clics, des jeunes se nourrissent d'images nettement plus trash. « Marianne » a enquêté sur ces...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code