Comment bien gérer les devoirs avec les enfants

13 septembre 2022

Comments

Ecole

Comment bien gérer les devoirs avec ses enfants
Article "Rhône FM"
Qui dit rentrée, dit devoirs. Un moment souvent redouté à la maison, qui peut vite se transformer en cauchemars. Pas de panique, voici quelques pistes pour ne plus s’arracher les cheveux au moment fatidique en compagnie d’un psychologue pour enfants et adolescents.

Source de tensions par excellence, les devoirs. Un sujet sensible qui renvoie souvent les parents à leurs propres souvenirs d’enfance. Nous tentons dans cette nouvelle chronique autour du comportement des enfants, de vous proposer des pistes d’amélioration dans plusieurs domaines. Le psychologue pour enfant et adolescent au Centre pour le développement et la thérapie de l’enfant et de l’adolescent, Christophe Boisset partage avec nous de précieux conseils.

La régularité

Première piste à tenter à la maison: la régularité autour des devoirs. L’important c’est de créer des habitudes, nous explique Christophe Boisset. Instaurer des routines permet à l’enfant d’éviter de s’interroger chaque jour s’il a envie ou non de faire ses devoirs. Il faut que cela devienne une habitude. L’idée est que l’enfant vive une suite d’événement connus. C’est très sécurisant pour eux.

Créer un environnement sécure

Autre aspect important pour faire ses devoirs de manière agréable, avoir un endroit destiné à cette tâche. Préparer avec son enfant un bureau où il se sent bien et où il est au calme est préférable.

Recharger ses batteries

Après une journée d’école, l’enfant est fatigué et il a besoin de recharger ses batteries. Chaque enfant a sa propre technique. Certains auront besoin de manger, d’autres auront besoin de prendre l’air, de se dépenser…

Le piège ce sont les écrans, nous explique le psychologue. L’écran ajoutera une charge de fatigue supplémentaire à l’enfant et surtout une grande source de frustration au moment d’éteindre l’appareil. Il ne sera donc pas apte à faire ses devoirs après une telle frustration.

Garder son calme…

Evidemment plus simple à dire qu’à faire. L’enfant a souvent accumulé des tensions la journée et il a besoin de les évacuer en fin de journée. C’est aussi parce qu’il se sent en sécurité avec ses parents qu’il peut se décharger. C’est ici que l’attitude de l’adulte est important. Le comportement du parent permet à l’enfant de trouver des stratégies pour gérer ses émotions. Il faut donc s’occuper en premier de soi, de trouver le calme et d’envisager les devoirs avec sérénité.

Par exemple, on peut dessiner avec l’enfant un petit thermomètre qu’on utilisera à chaque fois qu’on fait les devoirs. On définit, pour l’adulte et l’enfant, où on en est émotionnellement sur le thermomètre. Cela permet à l’écolier de mieux identifier ses émotions, de ressentir ses dernières et de développer des stratégies pour y faire face. Par exemple, une respiration calme pendant 30 secondes ou une minute permet de faire baisser le stress.

Responsabiliser son enfant

Petit à petit, on peut commencer à rendre son enfant autonome en matière de devoir. Cela dépend aussi évidemment de son âge. Pour commencer, on peut leur donner quelques points à faire seul, puis de les rendre de plus en plus autonome.Ce qui permet à l’enfant de devenir actif et non pas passif dans la prise en charge de ses devoirs. Le but étant de le responsabiliser dans les tâches qui le concerne

Related Posts

La pub et les tous petits

La pub et les tous petits

Nos enfants sont exposés quotidiennement à des milliers de publicités (logos, affiches, placements de produits, télé ou radio…). Ces sources d’influence sont très importantes et ont un fort impact sur les enfants, leurs habitudes et leurs désirs. Comment permettre aux...

0 Comments

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *